Return to site

Les chiffres de la semaine #4

Lundi : “ 200 millions d’euros, c’est la perte enregistrée par un trader japonais qui a vendu 610 000 actions pour 1 yen au lieu de vendre 1 action pour 610 000 yens. Surement un adepte de la cité de la peur…”

Ce trader de l’entreprise Mizuho Securities Co n’a pas fait seulement perdre près de 200 millions d’euros à sa compagnie, il a aussi fait plonger le Nikkei (indice de bourse japonais) de plus de 1,97%. L’autre problème causé par cette vente est que le nombre d’action de l’entreprise en question, J-Com, était 41 fois inférieur aux 610 000 vendues par notre trader japonais…mais le trade est quand même passé. Si il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler, ce trader ferait bien de relire 7 fois son écran avant de passer son ordre.

Mardi : “ 84% des Millenials sont à la recherche de conseils financiers...”

D’après une étude de Deloitte, il est spécifié que la nouvelle génération cherche d’autant plus de conseils financiers que leurs ainés. Seulement 30% d’entre eux ont déjà investis dans des actions et ils privilégient souvent des actifs physiques, tels que du cash, ou alors des placements très simples à comprendre. MPP est fait pour vous…

Mercredi : “ 2, comme le nombre de trader action qu’il reste chez Goldman Sachs à New-York…ils étaient 600 en 2000. On a dit robotisation ?”

« Ces 600 traders, ils occupaient beaucoup d'espace pour s'asseoir », a déclaré Martin Chavez, le responsable de la tech et futur directeur financier de la firme américaine à un colloque d'Harvard sur l'impact des nouvelles technologies sur l'économie. Ces 600 traders «historiques» ont été remplacés par quelque 200 ingénieurs informatiques, capables de gérer les systèmes en étant à la fois moins nombreux et aussi surtout moins coûteux. Selon le cabinet Emolument, un trader peut espérer environ 600.000 dollars de rémunération moyenne, bonus compris, là où un ingénieur informatique prétend à une enveloppe globale jusqu'à cinq fois moins élevée.

Jeudi : “ 28 millions de dollars, c'est la somme empochée par un mathématicien qui a purement et simplement acheté tous les tickets d'une loterie en Australie, soit environ 7 millions de tickets. Easy money...”

Stephan Mandel, mathématicien d’origine roumaine empocha 28 millions de dollars dans une loterie australienne après avoir joué toutes les combinaisons possibles. Cette loterie ne fût pas choisie au hasard car il calcula que les gains étaient supérieurs aux dépenses en cas d’achat de tous les tickets. Il finança son projet à l’aide d’investisseurs privés amusés par le projet et fut aidé par de nombreux complices.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly