Je simule mon placement
Je m'inscris

Culture financière : le mauvais niveau des français

Publié le 19/12/2018

beard-confused-digital-nomad-874242.jpg

La méconnaissance des placements financiers empêche les français de placer leur argent

« Ils sont pessimistes » c’est un cliché connu nous concernant, nous, les français. Ce pessimisme se caractérise surtout par notre peur de l’avenir, et en particulier, par notre volonté d’anticiper les coups durs.

Pour beaucoup d’entre nous, cela passe par une gestion sûre de nos revenus. En effet, en 2017, nous épargnons en moyenne 14% de notre revenu. Ainsi, l’épargne française représente le pourcentage le plus important de l’Europe de l’Ouest.

De plus, pour plus de 70% des français, cette proportion de revenu épargné ne dépend pas du montant gagné. Ils affirment même que s’ils gagnaient plus, la somme supplémentaire serait épargnée quasiment dans son intégralité.

Un manque de culture financière pour placer son argent

Plus que notre volonté d’anticiper les coups durs, c’est notre manque de connaissances en matière d’investissement qui nous retient de placer notre argent sur des produits dits « plus risqués ».

Cependant, les investisseurs français s’intéressent de plus en plus à des investissements à plus haut risque si le rendement espéré peut être supérieur. En particulier, 46% des investisseurs français s’intéressent aux produits ESG (environnement, social, gouvernance) et 31% disent vouloir utiliser des robo-advisor, nouvelle technologie qui sert de conseiller pour construire et gérer un portefeuille.

La loi Pacte : un pas vers les investisseurs français

De plus, le gouvernement Macron, avec la loi Pacte, a pour but d’encourager les investisseurs français à placer leur argent. En effet, la loi Pacte utilise plusieurs leviers afin de favoriser les investissements des français dans les entreprises.

Placer son argent dans une épargne salariale

Le premier levier est celui de l’épargne salariale. Ce dispositif permet aux employés de profiter d’une bonne performance de leur entreprise, soit par le versement d’une prime, soit par le placement de cette prime sur un plan d’épargne salarial (portefeuille de valeurs mobilières, soit possédé en copropriété par des investisseurs qui ont souscrit des parts). Ainsi, en supprimant le forfait social (contribution versée par les employeurs à l’état) pour les plus petites entreprises, la loi PACTE encourage l’épargne salariale. De plus, ce dispositif sera simplifié afin que le plus grand nombre puisse y accéder.

Placer son argent dans un PEA-PME

Le second levier utilisé est le PEA PME, celui-ci sera élargi aux titres émis dans le cadre de crowdfunding. Ainsi, les obligations à taux fixe et autres produits proposés par les plateformes de financement participatif pourront être mis sur le PEA PME. Concrètement cela signifie que les obligations contractées sur une plateforme de crowdfunding ne seraient plus soumises aux impôts mais seulement aux taxes sociales. Ce qui représente augmentation de gain de 18%.

Placer son argent dans un fonds eurocroissance

Enfin, la modernisation des fonds eurocroissance constitue un dernier levier pour encourager les investisseurs français. En effet, la garantie du capital à l’échéance reste garantie, mais les fonds eurocroissance sont rendus plus simples grâce à un rendement unifié. En effet, aujourd’hui, pour un taux de rendement moyen annoncé à 3.4%, les clients ne touchent jamais précisément ce rendement, mais 3 % ou 4 %. Avec un rendement unifié, pour un taux de rendement annoncé à 3.4%, chaque client recevra bien le rendement annoncé. De plus, un investissement sur des fonds eurocroissance de plus longue durée bénéficiera d’une garantie en capital supérieure. 

Investir pour faire fructifier son épargne

Même si les mots « finance » ou « investissement » continuent d’être impressionnants, il est possible de noter une tendance d’ouverture vers ce monde de part des français. De plus, cette tendance est accompagnée par les institutions qui cherchent à simplifier, alléger les processus d’investissement.

Par ailleurs, avec la montée des fintechs en France, nous auront d’ici peu une multitude de possibilités, toutes plus agiles les unes que les autres, pour investir et faire travailler son épargne.

Tu te demandes toujours pourquoi investir ? Découvre quelques bonnes raisons pour lesquelles tu devrais te lancer.