Dans la Poche de Laurent, 24 ans, Coach Sportif à Grenoble

Publié le 10/08/2021

dans_la_poche_de_laurent.jpg

Si tu devais te présenter en quelques mots ?

Alors si je devais me présenter en quelques mots, je m'appelle Laurent, je suis coach sportif, j'ai 24 ans. 

 

Quelles sont tes sources de revenus ?

Mes sources de revenu, c'est principalement le coaching en physique. C'est-à-dire le coaching en présentiel que je fais dans une salle de sport. Ce n'est pas un revenu stable mais ça tourne aux alentours des 2000 par mois, parfois plus, parfois moins.

 

Et la répartition de ton budget chaque mois (environ) ?

Pour l’instant je vis avec ma mère et ma sœur, donc je n’ai pas encore de loyer à payer. Par contre, j'ai 700 € qui vont dans le loyer de la salle de sport pour pouvoir y entrainer mes clients, pour mon travail donc. Ensuite je fais environs un plein (d'essence) par mois, donc environ 60 € et je dépense 100 € de nourriture. 

Pour mes sorties, j'essaye de ne pas trop dépenser. Après, je fais parfois des voyages à l'improviste, ce qui créé des "baisses dans ma trésorerie" personnelle. 

Et puis, j’ai aussi régulièrement des gros frais professionnels, comme des formations que je vais me payer, ou du matériel. C'est justement ces frais qui sont les plus importants pour moi, et c'est surtout pour ça que j'essaye d'économiser un maximum sur mon salaire jusqu'à maintenant. 

 

  • Loyer salle de sport : 700 €   
  • Nourriture :  100 €  
  • Téléphone : 13 €  

   

  • Plein d’essence : environ 60 €  
  • Sorties et autres achats : 150-200€  

 

  • Épargne et dépenses exceptionnelles : 1000 € 

 

La répartition 37/13/50 de Laurent : 

 

Capture d’écran 2021-08-10 à 10.12.43.png

Comment est-ce que tu gères tes dépenses ?

Mes dépenses c'est un petit peu au feeling en fait, j'essaye de dépenser le moins possible, surtout quand je sais que j'ai des grosses dépenses professionnelles ou des voyages qui arrivent, et après je n'ai pas vraiment de budget fixe. Je ne me dis jamais vraiment "ah non, là je ne peux pas". Par exemple, je n’ai pas hésité à partir en Thaïlande une semaine quand mon activité a commencé à fonctionner, ou à partir travailler sur mes projets à Madrid quand j’en ai eu l’occasion. 

Au-delà de ça, si je me fais plaisir, c'est une fois par mois en général. Je ne vais pas acheter quelque chose, puis encore quelque chose, et encore : moi ça va être vraiment une fois. Si je m'achète des vêtements un peu chers, je ne vais pas directement acheter autre chose de coûteux derrière.  

 

Est-ce que tu te fixes des règles, ou des limites ?

J'ai quand même des limites. En fait, j'essaye toujours de dépenser le moins possible parce que je veux économiser un maximum pour le réinvestir dans l’entreprise de coaching que je mets en place. Vraiment je mise tout là-dessus, car mon but final c’est d'être libre financièrement, et cette entreprise, c'est mon outil pour y parvenir ! L'argent que j'y investis maintenant va me permettre d'y arriver plus vite, je pense.  

 

Quels sont tes objectifs actuels en matière de finances ?

Actuellement, j'essaye d'augmenter mes revenus, j'aimerai bien gagner 3000 par mois via le coaching sur Internet, ça ce serait top. Et pourquoi pas viser encore plus après !  

 

Et à plus long terme ?

Dans quelques années, je me vois bien investir la moitié de mes revenus et garder le reste pour vivre par exemple.  

 

L’investissement, c'est quelque chose qui te parle ?

L'investissement qui me parle le plus pour l'instant, en dehors de mon entreprise, c'est l'immobilier. Mais pourquoi pas investir ailleurs, quand j’aurais un peu plus d’épargne ! Je ne vois pas trop le placement comme un moyen de m’enrichir à court terme mais plutôt pour faire travailler l’argent que je gagne à long terme.