Je simule mon placement
Je m'inscris

Quel est mon profil d’investisseur ?

Publié le 13/06/2018

shutterstock_228417220.jpg

Jusqu’où es-tu prêt à risquer ton patrimoine pour maximiser ton investissement ? Pour certains, plus le risque est fort, plus il paye ! Pour d’autres, au contraire, tout vient à point à qui sait attendre, et il vaut mieux parier sur un investissement moins risqué, quitte à toucher un peu moins.

Nous n’avons pas tous la même relation au risque, et c’est tant mieux car il faut de tous les profils pour couvrir l’intégralité du spectre d’investissement. Dans un article précédent, on te parlait du couple rendement/risque, ce lien qui existe entre la rentabilité d’un placement et le risque qu’il implique pour ton argent. C’est simple : plus tu es prêt à risquer, plus cela peut te rapporter gros. Par contre, si tu préfères jouer la sécurité, alors ton investissement te rapportera beaucoup moins.

Au cours de ta vie, ton appétence au risque va changer : en fonction de ta situation professionnelle, de ta situation familiale, mais aussi de tes envies, de ton ambition, et de ton éducation ! Alors, quel genre d’investisseur penses-tu être ?

Petite checklist de questions à se poser avant d’investir


Tu ne connais pas exactement ton profil d’investisseur ? Pas de panique, pose-toi ces quelques questions, elles devraient t’aider à y voir plus clair ! Bien sûr, la réponse n’est jamais “tout oui” ou “tout non”, mais prendre le temps de faire ce petit travail d’introspection devrait t’orienter vers une décision d’investissement qui te correspond.

Quel est ton horizon d’investissement ? Moins ou plus de 5 ans ?

Moins de 5 ans : tu es un investisseur prudent, tu préfères récupérer ta mise de départ rapidement. Avec un horizon aussi court, mieux vaut ne pas parier sur les placements trop risqués.
Plus de 5 ans : tu n’es pas pressé ! Non seulement tu laisses le temps à ton argent de prendre de la valeur, mais tu peux également investir sur des produits plus risqués : le temps lisse les fluctuations d’une action et tu es gagnant sur le long terme !

Quel est l’objectif de cet investissement ?

Investir ton argent plutôt que de le perdre à cause de l’inflation : tu es un investisseur prudent
Obtenir un revenu régulier grâce à tes placements : tu es un investisseur dynamique
Pouvoir retirer ton argent à tout moment : tu es un investisseur prudent
Obtenir une bonne croissance de tes placements : tu es un investisseur dynamique

Quel est ton degré de connaissances en matière de placements ?

Plutôt bizut : Si tu n’y connais rien, mieux vaut jouer la carte la prudence… Bien sûr, rien ne t’empêche d’apprendre et de te renseigner un peu avant de placer ton argent ! Chez Mon Petit Placement, notre but c’est de te donner les armes éducatives pour que deviennes vraiment maître de tes investissements.
Plutôt expert : Tant mieux ! Tous les placements te sont possibles, même les plus fous ! Attention cependant à ne pas te croire plus fort que le marché : un bon investisseur est un investisseur qui sait reconnaître ses limites.

Est-ce que tu prévois une grosse dépense d’argent prochainement ?

Par exemple : acheter un appartement, te marier en grande pompe, quitter ton job et lancer ton activité de taxidermiste, ou encore, avoir des enfants.

Si oui : alors mieux vaut rester prudent, tu risques d’avoir besoin de liquidités très prochainement.
Si non : alors rien ne t’empêche de prévoir un horizon d’investissement à plus long terme !

En cas de baisse de la valeur de ton placement, tu te donnes combien de temps pour voir si la situation s’améliore ?

Plutôt 3 mois : Alors mieux vaut rester prudent !
Plutôt 3 ans : Alors tu peux envisager des placements plus audacieux !



Les résultats :

 

 

Tu es un investisseur prudent SI...

... ton horizon d’investissement est plutôt court, si la perspective de voir tes placements fluctuer t’empêche de dormir la nuit, si tu préfères préserver la mise initiale plutôt que de prendre le risque de la perdre, alors tu es un investisseur prudent.

Voici le portefeuille d’investissements que nous te conseillons : Pour deux tiers de ton portefeuille, achète en des obligations d’Etat et d’entreprises. Pour le dernier tiers, tu peux choisir de répartir ton argent entre du cash, des matières premières et des actions. Ainsi, tu auras un peu de risques, mais tes placements seront pour la plupart en sécurité et accessibles rapidement.

Tu es un investisseur intermédiaire SI...

... tu as un peu de temps devant toi et que tu es prêt à attendre un peu avant de voir les résultats, si tu es prêt à faire des folies raisonnables, alors tu es un investisseur intermédiaire.

Voici le portefeuille d’investissements que nous te conseillons : Divise ton portefeuille d’investissement en deux. La première moitié sera dédiée aux investissements risqués : privilégie les actions et leur fort rendement. La seconde moitié, quant à elle, sera pour les investissements plus raisonnables : tu peux choisir d’investir à parts égales dans les obligations d’Etat, les obligations d’entreprises et dans les matières premières.

Tu es un investisseur confirmé SI...

Si tu n’as peur de rien, si tu as du temps devant toi et que tu n’envisages pas d’utiliser ton argent tout de suite. Si le frisson du risque te fait vibrer et que la perspective de fort rendement t’excite, alors tu es un investisseur aggressif !

Voici le portefeuille d’investissements que nous te conseillons : Au moment de répartir tes placements, les ¾ de ton argent est à investir en action (attention à varier les destinataires !). Garde-toi tout de même une marge de sécurité avec un quart de ton portefeuille qui sera à répartir entre obligations d’entreprises, obligations d’Etat et matières premières.


Tu souhaites mieux visualiser les différents profils d’investissement qui existent ? Retrouve de plus amples informations ici !