Quels sont les différents types de risques financiers ?

Publié le 28/02/2019

Cover-gestion-des-riques-V1.png

Comme tu as pu l’apprendre dans l’article comprendre le couple rendement/risque, il ne faut pas dissocier les notions d’investissement et de risque. Ici, braquons les projecteurs sur cette zone d’ombre qu’est … le risque financier. Voici un échantillon de risque que tout investisseur se doit de connaître pour briller lors de dîners mondains ! 

1. Risque du marché

Le risque de marché est un risque global de perte financière lié à la variation des cours de tous les produits qui composent un portefeuille. Il comprend le risque de taux, le risque de change, le risque action et le risque matière première. Explications ci-dessous :

1a. Risque de taux

Le risque de taux ou de taux d’intérêt est le risque financier qu’un produit perde de la valeur à la suite d’une diminution ou d’une augmentation des taux d’intérêts.

Pour les particuliers, le fait d’emprunter à taux variable présente un risque de taux. En effet, si les taux d’intérêts augmentent, le coût des intérêts reversé à la banque augmentera proportionnellement. Cela aura pour conséquence, une augmentation du montant des mensualités ou bien une augmentation du nombre de mensualités à payer pour l’emprunteur.

1b. Risque de change

Le risque de change est le risque financier de voir son investissement perdre de la valeur à cause d’une variation des taux de change.

Une entreprise américaine achète des bateaux pour une somme de 10 000€ à une entreprise française convertie à 10 000$ pour un taux de 1€ = 1$. Lors du paiement des bateaux, ce taux de conversion a changé. Il est désormais de 1€ = 1.10$, pour payer le bateau de 10 000€, l’entreprise américaine devra débourser 11 000$. L’entreprise américaine a perdu 1 000$ entre la date d’achat et de paiement.

1c. Risque action

Le risque action correspond à la possibilité de subir une perte de capital entre le moment d’achat de l’actif et le moment de sa revente. 

Imaginons qu’un client achète une action Total à 100€ le 1er janvier 2019 et la revend une semaine plus tard. Cependant au 8 janvier 2019, le cours de l’action est descendu à 90€. Entre le moment de l’achat et de la vente, il s’est écoulé une semaine et l’action a subi une perte de 10€. Le client a perdu 10€.

1d. Risque matière première

Le risque de matière première impacte directement les entreprises impliquées dans la production et la transformation de matières premières et énergies.

Les grandes entreprises sont exposées à ce risque. Par exemple, les constructeurs automobiles sont dépendants du coût des matières premières. Le plomb et l’aluminium représentent environ 25% des coûts de production. Les entreprises enregistrent une baisse des bénéfices qui se traduit par une baisse du cours des actions.

2. Risque de crédit/contrepartie

Le risque de crédit/contrepartie est le risque financier que la qualité de remboursement de l’emprunteur soit réduite, ce qui peut entraîner une baisse de la valeur d’un titre de créance.

Quand la France a perdu son Triple A (AAA) le taux d’intérêt auquel elle pouvait emprunter a augmenté. Pourquoi ? La note de l’État français étant dégradée, il est devenu plus risqué de lui prêter de l’argent.

3. Risque de liquidité

Le risque de liquidité est le risque financier de ne pas pouvoir revendre ses titres du fait d’un manque de volume de transactions. On parle de marché liquide lorsque le volume de transactions est assez élevé pour pouvoir vendre ses titres sans difficultés.

Un particulier qui doit déménager, souhaite revendre rapidement son appartement afin d’en acheter un autre. Ici, le risque de liquidité est traduit par l’impossibilité de rendre disponible « immédiatement » l’argent dont dispose le particulier à travers la propriété de son appartement. Afin d’être vendu rapidement, Il devra certainement être bradé à un prix inférieur à sa valeur réelle.

4. Risque opérationnel

Le risque opérationnel correspond aux pertes potentielles provoquées par des erreurs ou défauts commises par ressources humaines ou matérielles : défaillances des logiciels, fraudes, erreurs de frappe etc.

Une affaire qui a fait beaucoup de bruit en France : l’affaire Jérôme Kerviel. Ce trader a fait perdre 6,3 milliards d'euros en 2007 à la Société Générale. Cette affaire, considérée comme une fraude et fait partie des risques opérationnels.

5. Risque politique

Le risque politique correspond au risque financier pour une entreprise ou un particulier que les événements, décisions et actions d’ordre politique entraînent des pertes financières.

A Nantes, les habitations sous le couloir aérien de l’aéroport ont été surévalué après l’annonce de la construction d’un nouveau en dehors de la ville. Le gouvernement ayant récemment annoncé l’abandon du projet les prix se sont aussitôt effondrés.

Mon Petit Placement est là pour t’accompagner lors de tes investissement pour une meilleure gestion du risque financier. Ta tête tourne à la suite de cette liste de risque ? Viens vite lire notre article : 4 conseils pour bien investir.

 

 

Ils nous font confianceSoyez tranquille, Mon Petit Placement est entouré d’un écosystème dynamique et bienveillant composé d’acteurs de confiance tels que le Réseau Entreprendre ou bien la Banque Publique d’Investissement.

Generali
Orias Logo
Lauréat Réseau Entreprendre
Logo Anacofi