Les Fintechs, ces start-ups au coeur de l’innovation

Publié le 10/04/2019

fintechs-blog-investissement.png

“Fintech” ? Ce terme reste méconnu pour plus de 80% des français ! Mais dans les faits, les consommateur sont intéressés à toute cette gamme de nouveaux services financiers.

Qu’est-ce qu’une « Fintech » ?

Le principe d’une Fintech

Le terme Fintech correspond à la contraction de "Finance" et de "Technologie". Une fintech, c’est une start-up innovante qui utilise la technologie pour transformer les services financiers et bancaires pour mieux répondre à la demande des clients. L’objectif d’une fintech est de rendre la finance plus accessible avec des services de qualité, simple d’utilisation et plus abordable.

Les principaux types de services proposés par les Fintechs sont : le paiement mobile, le financement participatif (crowdfunding), le conseil financier ou un service bancaire (les fameuses néo-banques). Les différents services proposés par une fintech ont la particularité d’associer la technologie et la finance pour offrir à leurs utilisateurs une expérience forte, dans laquelle ils se retrouvent au centre de toutes les attentions.

Pour te donner un petit aperçu des différentes fintech qui existent, voici une cartographie où tu peux retrouver l’ensemble des acteurs français de la WealthTech grâce à une étude réalisée par la plateforme INVYO, spécialisée dans l’analyse du marché Fintech pour Maddyness.

cartographique-fintech-mon-petit-placement.png

La valeur ajoutée d’une fintech

Grâce à son innovation, sa transparence et sa réactivité, une fintech peut te simplifier la vie quotidiennement, optimiser ton pouvoir d’achat et te permettre de gagner du temps ! C’est là, la vrai valeur ajoutée d’une fintech. Avec une maîtrise de technologie et une structure souvent de petite taille et donc plus flexible, une fintech est en capacité de s’adapter rapidement aux changements du marché et aux besoin des clients.

Les 8 plus grosses levées de fond des fintech françaises en 2018

1. Ledger : une fintech qui a levé 61 millions d’euros en Janvier

Ledger est né d’un terrible constat, à tout moment tu peux te faire dérober tes cryptomonnaies si elles ne sont pas correctement sécurisées. Aujourd’hui de plus en plus de hackers tentent de dérober le contenu des portefeuilles électroniques et c’est sur ce marché que Ledger intervient. Il fournit un moyen de sécuriser tes Bitcoins sous forme de clé USB qui permet de protéger les informations en les stockant sur un support physique et non pas en ligne. De manière générale, l’entreprise exploite la technologie blockchain, la même que celle utilisée par le bitcoin.

2. October (ex-Lendix) : une fintech qui a levé 32 millions d'euros en Juin

October est une plateforme de financement participatif aidant les entreprises qui ont besoin d’argent pour financer leur croissance ou un projet. Les prêteurs vont du simple particulier privé à l’investisseur institutionnel. C’est d’une part, un système de financement pour les entreprises qui empruntent avec plus de facilité et d’autre part une nouvelle classe d’actifs (financement des PME) pour les investisseurs. La plateforme sélectionne, grâce à son équipe d’analystes crédit et pour les investisseurs, les projets qui ont le plus de chance d’aboutir à un remboursement.

3. Alan : une fintech qui a levé 23 millions d'euros en Avril

Alan est une assurance santé en ligne pour entreprises et travailleurs indépendants. Elle permet une gestion simplifiée des démarches de santé pour les entreprises et leurs salariés. En février 2019, Alan a réussi une levée de fond de 40 millions d'euros supplémentaires qui aideront à soutenir sa croissance et son développement.

4. Qonto : une fintech qui a levé 20 millions d'euros en Septembre

Qonto est une fintech de la catégorie des néo-banques. Son produit s’adresse aux entreprises, entrepreneurs freelance et créateurs d’entreprise. Qonto offre un service de tenu de compte et de moyen de paiement en contrepartie d’un abonnement mensuel adapté à chaque situation. Qonto propose un service de dépôt de capital social en ligne pour les créations d’entreprises.

5. IbanFirst : une fintech qui a levé 15 millions d'euros en Novembre

Ibanfirst est une fintech déployant ses services en France et Belgique. Elle propose à ses clients de créer jusqu’à 25 IBAN dans 25 devises différentes pour pouvoir payer et être payé dans la devise de son choix. Les frais de change et transaction sont transparents et connus à l’avance. Le client profite du taux de change en temps réel et jusqu’à 50% plus avantageux qu’en passant par une banque traditionnelle grâce à la plateforme Ibanfirst.

6. Lydia : une fintech qui a levé 13 millions d'euros en février

Récemment évoqué dans un précédent article sur les pépites françaises, Lydia se positionne comme le service de paiement électronique sur mobile. A travers son application mobile, elle permet d’échanger de l’argent instantanément en inscrivant le numéro de téléphone ou en scannant le flashcode de son interlocuteur. Le compte Lydia peut être approvisionné directement par carte bancaire. Les fonds disponibles sur le compte peuvent être viré, après le renseignement de l’IBAN et la vérification de l’identité, sur le compte bancaire de son utilisateur.

7. Universign : une fintech qui a levé 12 millions d'euros en Octobre

Universign est une solution qui propose une validation des contrats par système de signatures électronique. Elle propose également un système de cachets électroniques et d’horodatage. La solution permet aux clients de signer et faire signer électroniquement tous types de documents à distance et sans papier.

8. Lunchr : une fintech qui a levé 11 millions d'euros en Mai

Lunchr est une solution de ticket restaurant dématérialisé accompagné d’une carte pour payer partout et au centime près. Elle propose une application mobile intuitive qui permet de joindre plusieurs cartes entre collaborateurs pour passer des commandes groupées. En février 2019, 30 millions d’euros supplémentaires ont été levés par Lunchr pour continuer le développement de la solution.

Ils nous font confianceSoyez tranquille, Mon Petit Placement est entouré d’un écosystème dynamique et bienveillant composé d’acteurs de confiance tels que la Caisse d’Epargne, le Réseau Entreprendre ou bien la Banque Publique d’Investissement.

B612
Orias Logo
Logo Anacofi
Lauréat Réseau Entreprendre