04 51 08 70 20

Placement financier : guide, conseils et informations

Le placement financier t'intéresse et tu cherches à en comprendre les bases ? Cet article est pour toi ! 

Le placement financier, c’est un peu Games of Thrones. Les « petits oiseaux » récoltent toutes les informations nécessaires, afin que Lord Varys ait toujours un coup d’avance. Daenerys repère les meilleurs emplacements avec ses dragons pour étoffer ses stratégies. John Snow grimpe le Mur qui se dresse devant lui afin d’arriver à temps au bon moment. Et d’autres finissent une flèche dans le ventre sur les toilettes, se rendant compte que leurs décisions n’étaient peut-être pas, finalement, les plus justes…

Il en va de même avec le placement financier, qui ne doit pas être fait à l’aveuglette. Mon Petit Placement te présente via son Académie toutes les astuces pour épargner sereinement. Sans plus de suspense : on fait le point sur les différents placements financiers qui existent, comment ils fonctionnent et surtout, lesquels choisir.

 

Qu'est-ce qu'un placement financier ?

Il n’existe pas de règles préétablies sur le placement financier. Il en existe une multitude et tous les budgets s’y retrouvent.

1. Le placement bancaire

Ton compte bancaire t’assure un placement financier sans risque de ton argent, confortablement installé sur un livret A, sur un compte à terme, etc. S’il ne risque rien, il ne t’apporte pas non plus beaucoup de pépettes ! Ici : sécurité = faibles intérêts.

2. Le placement immobilier

Un placement immobilier ne signifie pas que tu dois acheter un bien en tant que résidence principale. Connais-tu le concept de « pierre papier » en finance ? Entre autres, tu investis ton argent dans une part d’un projet immobilier, c’est ce qu’on appelle la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Tu perçois chaque mois un loyer en fonction de ta mise de départ.

3. Le placement assurantiel

Bon à savoir : l’assurance-vie est un placement financier avant tout. Cette enveloppe fiscale permet d’investir sur les marchés financiers. Tu l’auras compris, elle n’a rien à voir avec une assurance habitation ou une assurance auto.  

En 2022, la Banque de France présente une envolée de l’assurance-vie dans le secteur des placements financiers. Les français ont préféré ce modèle d’épargne à tous les autres. Le 3e trimestre 2021 présente pas moins de 16 milliards d’euros de placements nets de la part des Français. La preuve que ce système a encore le vent en poupe.

Si tu crains encore qu’on ne verse du poison dans ton verre pour toucher ton assurance-vie, soit rassuré ! L’assurance-vie française répond à des règles très particulières. Elle peut être retirée à tout moment et c’est toi qui décide qui sera l’heureux élu si tu… Enfin tu as compris.

4. Le placement en bourse

Un placement financier en bourse peut être dynamique. Concrètement, tu investis sur différentes classes d’actifs (actions, obligations, ETF, OPC…). En fonction du rendement que tu vises, il faut  accepter de prendre plus ou moins de risque. 

A l'image de Sherlock Holmes, tu dois étudier les différents éléments qui se présentent à toi, avant de rendre ton analyse et ton jugement. Il ne faut pas craindre les erreurs. Tu auras toujours ton fidèle ami Watson (ici, ton banquier ou Mon Petit Placement) pour t’accompagner dans ton enquête.
 

Pourquoi réaliser des placements financiers ?

Le placement financier est souvent réalisé pour atteindre un paradigme : avoir des pépettes qui tombent tous les mois, prévoir sa retraite, assurer les études de ses enfants… Ou tout simplement acheter une maison. Il faut garder à l’esprit différents avantages :

  1. Pas besoin d’être le Roi du pétrole pour investir ton argent. Tu peux aisément injecter 100€, 300€, 500€ ou 1 000€ par mois. Il est d’ailleurs conseillé d’opter pour cette stratégie et d’y aller petit à petit, plutôt que de tout investir en une seule fois.

  2. Tu dynamises ton épargne ! Le livret A a été le plus apprécié en 2020. Porté par la crise sanitaire, il a réalisé la coquette somme de 325 milliards d’euros de collecte. Cependant, ce support n’est pas le plus rémunérateur car si l’inflation se manifeste, ton livret A se cantonne à ses bonnes habitudes… À savoir de maigres économies (de quelques centimes à quelques euros sur une seule année). Le livret A ne permet pas d’investir et avec l’inflation, te fait perdre du pouvoir d’achat.

  3. Tu contribues à une cause qui te tient à cœur. En effet, tu peux investir dans un placement financier avec des biais thématiques en accord avec tes valeurs : Environnement, social, technologie/innovation, santé, emploi, etc. L’occasion de te faire un petit pécule en lien avec tes valeurs.

  4. En investissement, il ne faut pas attendre trop longtemps avant de se lancer. Plus ton placement financier est lancé tôt, plus tôt tu bénéficieras d’avantages fiscaux. En visant le long terme, tu limites les risques liés aux fluctuations du marché. Tu pourras gagner ainsi plus que si tu avais laissé tes billets dormir sur un compte épargne et voir tes investissements te rapporter dans le temps.

 

Les solutions pour réaliser des placements financiers

Les solutions de placements financiers sont granulaires : plus tu attends un haut rendement, plus le risque est élevé. Tu peux allier différents types de placements au choix de tes envies et de tes objectifs. C’est ce qu’on appelle, dans le jargon, de la diversification !

Les placements financiers les moins risqués

On a déjà parlé du livret A, mais il existe plus d’un placement financier peu rémunérateur et surtout, sans risque. Pour rappel tu retrouves : 

  • Le Livret A
  • Le LDDS ou Livret Développement Durable et Solidaire 
  • Le Livret Jeune
  • Le LEP ou Livret d’Épargne Populaire
  • Le PEL ou Plan Épargne Logement

Tu as donc un petit pécule à disposition pour faire face à ta vie de tous les jours, de l’organisation de tes vacances d’été à la réparation des pneus neige de ta voiture. Mais pour concrétiser tes rêves les plus fous, il y a toujours les investissements financiers.

 

Les autres solutions et supports de placement plus risqués

  • L’assurance-vie 
    L’assurance-vie est un placement financier très connu. C’est un peu notre dada chez Mon Petit Placement. Ce placement financier Celui-ci peut-être plus ou moins risqué selon tes objectifs et donc dans les classes d’actifs dans lesquelles tu souhaites investir. Il faut dire que ce placement financier n’est pas le premier dans le cœur des Français pour rien. Il présente des avantages fiscaux non négligeables et le capital investi n’est pas bloqué.

    Les assurances-vies se composent généralement :

    - D’un fonds euros : très apprécié des épargnants, il assure une garantie en capital totale, soit l’impossibilité de perdre votre mise de départ. De plus, les intérêts annuels versés sur votre assurance-vie te sont acquis définitivement, sans risque de les perdre. C’est l’effet cliquet. Il est forcément moins rémunérateur puisque le capital est garanti.

    - D’unités de compte : il se compose de différents supports financiers, tels que les SCPI, les OPCVM, ETF, titres vifs, produits structurés, Private Equity, etc. Les unités de compte présentent un risque de perte en capital, proportionnelle au risque pris. Cependant, si tu as misé sur la bonne affaire, tu pourras avoir une meilleure performance.

  • Retraite : PER
    Tu es jeune mais méfie-toi : la retraite est au bout du chemin ! Pas le choix : il faut préparer sa retraite avec un bon placement financier. Tu as une solution de financement qu’est le PER (Plan Epargne Retraite), qui offre un revenu complémentaire pour ta retraite.

    C’est un placement long terme bloqué. L’épargnant verse chaque mois des mensualités. Il disposera de son épargne au moment de la retraite sauf cas exceptionnel (achat résidence principale, accident de la vie). Point positif : le PER a un avantage fiscal intéressant.

  • Bourse : PEA
    Le PEA ou Plan Épargne en Actions te propulse sur les marchés financiers. Tel un véritable trader, tes finances sont investies dans des entreprises françaises ou européennes. Tu détiens un véritable portefeuille avec des valeurs mobilières et un avantage fiscal et à la clé.

    Il est conseillé de ne pas toucher à ton PEA les 5 premières années d’investissement, sinon ça entraînera sa clôture. Sans compter que tu ne touches pas d’avantage fiscal. Patience est donc de mise…

  • Bourse : Comptes-titres
    Le comptes-titres est une enveloppe fiscale à l’image de la PEA. Tu as accès à une plus large palette de produits financiers mais contrairement au PEA , la zone d'investissement n’a pas de limite géographique.

  • Immobilier : SCPI
    La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) te permet d’investir dans un bien locatif ou professionnel (bureaux) . Nous en avons parlé dans les lignes précédentes, comme la technique de « pierre-papier », soit des versements de loyers. Tu investis dans un immeuble, une maison, etc. Sans en devenir complètement le propriétaire, tu touches ta part des loyers par la suite.

  • Crowdfunding : financement participatif
    Ultra tendance, le crowdfunding est LE financement participatif de référence. Tu souhaites investir dans un projet qui te tient à cœur ? Tu soutiens une idée, une entreprise en devenir, un projet immobilier novateur ? Le crowdfunding est un placement financier de choix pour investir dans un projet et, si la somme collectée atteint l’objectif… De gagner en retour rapidement.  Il peut s’agir parfois d’argent, mais pas que.

    Pour te donner un exemple concret, un passionné de jeu de rôle a demandé de l’argent pour créer des dés faits main et uniques en leur genre. Le succès a été au rendez-vous et les investisseurs ont eu droit à des dés gratuits !

 

Placements financiers : comment mesurer le risque ?

Après la présentation des différentes sortes de placements financiers présents sur le marché, une question te vient à l’esprit. Investir oui, mais à quel risque ? Combien peux-tu perdre et surtout, est-ce que ces risques sont irréversibles ?

Le risque d’un placement financier est la perte en capital. Plus concrètement, cela signifie que tu ne récupères pas tout l’argent investi sur le support.  Ce risque de perte est lié aux fluctuations des marchés. C’est la vie des marchés financiers, mais qui ne tente rien n’a rien !

Ces risques doivent être pris en compte, mais ne doivent pas te bloquer dans tes décisions. Il ne s’agit pas d’être téméraire, mais de peser le pour et le contre. C’est la règle du jeu : plus tu prends des risques, plus les gains potentiels sont hauts… mais fluctuants. C’est le couple rendement / risque, à garder en tête !

 

Placements financiers : seul ou accompagné ?

Tu découvres l’univers de la finance ? Tu as compris les concepts mais tu ne comprends pas très bien ses mécanismes ? Ou au contraire, tu as déjà lu bon nombre d’essais sur la finance, mais tu doutes encore du potentiel des placements financiers ? 

Se faire accompagner par un professionnel est hautement recommandé. Qu’il s‘agisse de ton banquier ou un expert de Mon Petit Placement, tout conseil est bon à prendre. Se faire accompagner te permet de  :

  • Limiter les prises de risque inutiles en adaptant ton placement financier à tes objectifs 
  • Avoir une connaissance étendue des marchés et de leurs fluctuations,
  • Prévenir en cas de nouvelles tendances économiques, afin de diversifier tes investissements,
  • Gagner du temps dans les procédures administratives

 

Quels sont le rendement et la rentabilité d'un placement financier ?

Grande question que celle-ci !

Car, au risque de te déplaire, nous ne sommes pas madame Irma… Le rendement et la rentabilité d’un placement financier dépendent de nombreux critères. Pour te faire un topo, tu as d’abord les fluctuations du marché, dont nous avons parlé tout au long de l’article. 

Regarde ce qui est arrivé à la marque américaine Coca-Cola, lorsque Cristiano Ronaldo a dit lors d’une conférence de presse qu’il souhaitait de l’eau à la place. Pire, il retire les bouteilles de Coca-Cola hors de sa vue ! Résultat : la marque perd 1,6% sur sa place à la bourse de New York dans les heures suivantes. 

Ce qu’il faut retenir de cette histoire n’est pas uniquement que l’eau est préférable à du soda. Mais que chaque marché est sujet à des fluctuations qui ne sont pas prévisionnelles. Cependant, la marque américaine n’a pas perdu sa place de leader pour autant et a su, avec le temps, récupérer son 1,6% perdu. Il valait le coup de perdre un peu, pour être toujours rentable plus tard…

Nos conseils pour réaliser un bon placement financier

1er commandement : se positionner tu feras
Si tu as peur, tes sous resteront sur ton compte bancaire. Tu dois te positionner sur le type de investissement dans lequel tu te sens le plus à l’aise. Entre l’assurance-vie ou le PEA, les mécanismes financiers sont très différents. 

2nd commandement :  les marchés tu accepteras
Ne laisse pas une seule fluctuation avoir raison de tes émotions. Après la pluie, le beau temps ! Un investissement peut souffrir de la volatilité des marchés, mais rien ne dit qu’il ne remontera pas demain. Adopte une vision long terme et ne retire pas ton investissement car tu acteras une perte. 

3e commandement : tes objectifs tu respecteras
Connais-tu la différence entre l’épargne de précaution et de long terme ? La première est ta ceinture de sécurité, dite l’épargne de précaution : tu investis 2 à 4 mois de salaire, pas plus. La seconde, l’épargne de long terme n’est autre qu’un placement financier. C’est un investissement de plusieurs années pour assurer une retraite confortable, finaliser l’achat de ta résidence principale ou préparer les études de tes enfants…

4e commandement : flexible tu resteras
Notre dernier commandement est surtout de toujours rester ouvert aux nouvelles opportunités ! Si tu as envie d’investir de l’argent, diversifie tes investissements. N’oublie pas que plus tu investis dans différents placements, plus tu augmentes tes chances de voir ton capital grandir avec le temps. La diversification est le meilleur moyen de faire face aux imprévus !

 

Placement financier : en conclusion

Pour être un vrai cordon-bleu, Philippe Etchebest te le dira, il n’y a pas de secret : il faut cultiver cet art par des connaissances étendues et une pratique régulière. Il en va de même avec le placement financier. Dès que tu as compris tous les rouages financiers, il devient simple d’investir le cœur plus léger. 

Il existe de nombreux placements variés et accessibles sur le marché. Discerne, avant de parler de rentabilité, tes objectifs et tes envies sur les mois et/ou les années à venir. Un vrai rentier ne se dit pas qu’il sera le prochain Elon Musk l’année prochaine. Investir a sa part de risques, mais tu as toujours la solution de préférer des placements financiers non risqués moins rémunérateurs. 

Préfère l’accompagnement d’un pro avant de te lancer. Ton beau-père n’a pas toujours raison, même si tu veux lui faire plaisir ! 

 

3.png