Gérer ses finances quand on est étudiant

Publié le 06/05/2021

Bien gérer ses finances quand on est étudiant.jpg

Tu le sais peut-être déjà, mais en investissement, plus on commence tôt... mieux c’est ! Commencer à investir dès ses études est donc une excellente chose. Mais avant de te lancer, on te conseille de respecter une étape essentielle : bien gérer tes finances. Et si cela peut sembler être une tâche difficile lorsqu’on est étudiant, il est tout à fait possible d'y aller progressivement.

Chaque étudiant a sa situation, alors chacun doit y aller à son rythme !

On te dévoile dans cet article les habitudes à adopter pour bien gérer son argent quand on est étudiant : de quoi te permettre de prendre en main ton épargne facilement, et peut-être devenir un investisseur en herbe ! 

 

Planifier et suivre ton budget

Même si ce n’est pas la partie la plus sympa, faire tes comptes régulièrement est indispensable. Tu as du mal à t’y mettre ? On te partage nos recommandations pour le faire efficacement (et rapidement !) : 

  • Commence par faire l’inventaire de tes sources de revenus, c'est-à-dire tout l’argent qui entre dans ta poche chaque mois. Qu’il provienne de ta famille, de ton job étudiant, de tes bourses ou d’ailleurs. Tout doit y passer !  
  • Ensuite, essaye de déterminer tes dépenses obligatoires, comme ton loyer et tes charges. Prévois-les à l’avance autant que tu le peux. Par exemple, tu peux faire un calendrier de tes factures et de tes autres paiements, pour avoir une vision claire de ce qu’il te reste, dès le début du mois. 
  • Anticipe aussi autant que possible ton budget pour tes dépenses variables, comme tes sorties ou ton budget nourriture. Pour cela, fixe-toi des objectifs mensuels. Par exemple, limiter ton budget nourriture à 10 euros par jour.  
  • S’il te reste un peu d’argent, alors tu peux prévoir un budget épargne pour mettre régulièrement de côté. Même si ce n’est qu’une petite somme chaque mois, l’essentiel, c’est de commencer ! 
  • Pour te faciliter la tâche, tu peux utiliser une des nombreuses applications de gestion de budget et automatiser une partie de ton suivi.  

 

Il n’y a pas de secret : mieux tu suivras ton budget, moins tu auras de chances de finir le mois dans le rouge ! 

 

Prendre les bonnes habitudes pour économiser

En tant qu’étudiant, tu as toute une série d'achats à faire que tu n’avais peut-être pas avant. Et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver ! Voilà quelques pistes utiles pour garder le contrôle : 

  • Cuisine autant que possible. Les plats préparés et les commandes, c’est pratique, mais ça revient vite cher. Si tu as le temps, n’hésite pas à faire tes achats au marché, c’est moins coûteux et c’est souvent très sympa !  
  • Vis en colocation pour partager ton loyer, tes factures, voire tes courses. C’est un choix important, et qui ne convient pas à tout le monde, mais ça peut te faire économiser beaucoup. Et puis, c’est peut-être le moment ou jamais de t’essayer à cette expérience ! 
  • Fais attention aux soirées et autres festivités de la vie étudiante. Il est particulièrement facile d’y dépenser sans compter. Une bonne solution est de s’accorder un budget pour chacune d’entre elles, avant d’y aller, pour ne pas regretter le lendemain. Et si tu as peur de ne pas tenir tes engagements, alors laisse ta carte de crédit à la maison et amène plutôt du liquide !  
  • Prends l’habitude de comparer les offres avant de faire un achat important, que ce soit un ordinateur, des meubles, ou même une assurance. Essaye de ne jamais te précipiter. Il y a toujours des bonnes affaires ! 
  • Si tu as l’opportunité de décrocher un job étudiant, n'hésite pas ! En plus d’être formateur, cela peut t’apporter une source de revenu supplémentaire. Et si tu ne trouves pas de job régulier ou que tu n’aimes pas la routine, tu peux envisager l’intérim pour travailler “par mission”. 
  • Il existe de nombreuses aides sociales en France, notamment pour les étudiants. APL, logements et repas du CROUS, bourses étudiantes… Prends le temps de te renseigner pour voir à quelles aides tu es éligible ! Ton établissement de formation peut aussi parfois te fournir des aides supplémentaires. 

 

Te familiariser avec le monde de la finance

Frais bancaires, assurances, mutuelle santé, taux d’intérêt de ton emprunt… Tu dois toujours faire en sorte de comprendre pourquoi tu payes ! 

En tant qu’étudiant, tu as des avantages :  

  • Tu peux bénéficier de meilleurs tarifs, notamment sur tes abonnements, comme pour les transports en commun. 
  • Tu peux demander des prêts plus facilement, ce qui peut être utile si tu as besoin de financer tes études.  

 

Mais tu dois tout de même faire attention : 

  • Même si ton banquier t’a accordé un permis de découvert, il y a souvent des frais quand tu es dans le rouge.  Si tu ne peux vraiment pas faire autrement, n’hésite pas à solliciter ton banquier pour trouver les solutions dont tu as besoin. 
  • Prends le temps de lire et de comprendre tes factures, frais bancaires et autres. Tu ne peux pas savoir si tu payes la juste valeur du service reçu si tu ne te penches pas sur ses tarifs, parfois un peu opaques. Fais-toi aider si besoin ! 
  • Apprends à négocier quand c’est possible. Les étudiants sont souvent courtisés par les banques et assurances qui veulent les fidéliser sur le long terme. Profites-en ! Tu peux même faire jouer la concurrence si tu en as la capacité. 

 

Épargner et placer dès que possible

La dernière étape pour avoir une (très) bonne gestion de tes finances, c’est d’être en mesure d’épargner assez pour commencer à placer de l’argent pour le long terme !  

Objectif n°1 : Épargner le plus tôt et le plus régulièrement possible

Tu peux dédier une partie de tes revenus à l’épargne si tu arrives à dépenser moins que ce que tu perçois. Si tu réussis à mettre 50 euros de côté par mois par exemple, n’oublie pas que cela représente 600 euros d’économisés à la fin de l’année !  

Et si tu as tendance à dépenser tout ce qu’il te reste sur ton compte courant, alors tu peux programmer un virement automatique en début de mois sur un compte épargne. 

Objectif n°2 : Te constituer une épargne de précaution

Il s’agit de quelques mois de revenus mis de côté, qui te serviront à répondre aux dépenses imprévues qui peuvent arriver. Si tu as une panne avec ton véhicule ou que tu as l’occasion de partir en échange académique au dernier moment par exemple ! 

Tu peux placer cette somme sur un livret d'épargne pour la garantir et y avoir accès quand tu le souhaites. Il existe d’ailleurs des livrets plus rémunérateurs que le classique Livret A quand on est étudiant : le Livret Jeune notamment.

Objectif n°3 : Placer le reste de ton épargne

Une fois ton épargne de précaution de côté, tu peux investir le reste de tes économies pour les faire fructifier ! Plus tu places tôt, plus tu profites des avantages d’un horizon de placement long, et notamment des intérêts composés.  

 

La bonne nouvelle ? Avec Mon Petit Placement, tu peux investir dès 300 euros, et avoir accès à la crème des placements. Pas besoin d’être un expert, tu peux t’inscrire en quelques minutes en ligne et choisir le portefeuille qui te correspond grâce à un accompagnement personnalisé. Tu as envie de te lancer ? Remplis le questionnaire pour recevoir ton conseil d'investissement sur-mesure, c’est gratuit et sans engagement !