Je simule mon placement
Je m'inscris

Epargner pour mes enfants

Publié le 07/11/2018

Sans titre-1.png

Epargner pour ses enfants

Anticiper l’avenir, faire fructifier son épargne, a encore plus de sens lorsqu’on devient parent. En effet, préparer l’avenir de ses enfants, leurs études, le permis, l’achat d’une voiture ou d’un bien immobilier, est une préoccupation pour tous les parents. Epargner pour ses enfants constitue un cas idéal d’investissement  car l’horizon est lointain. De plus, il existe différentes façons d’épargner pour ses enfants, l’important est de choisir une façon d’investir pour ses enfants en accord avec son profil d’investisseur.

Epargner pour ses enfants via les livrets bancaires

Les premières solutions proposées par les banques pour épargner pour ses enfants sont les livrets bancaires. Trois types de livrets peuvent être envisageables : le livret A, le livret jeune et les livrets fiscalisés.

Le livret A et le livret jeune

Le livret A et le livret jeune (pour un enfant de plus de 12ans) sont nets d’impôt et de cotisations sociales mais ont des taux de rendement faibles (0.75 pour le livret A, et supérieur à 0.75% pour le livret jeune), si bien, qu’avec le taux d’inflation actuel (1%), le propriétaire du livret perd de l’argent.

Le livret fiscalisé

Un livret fiscalisé aura un taux de rendement supérieur au livret jeune mais les parents seront imposés dessus. Il faut donc choisir un livret avec un taux de rendement, selon le taux d’imposition des parents, entre 0.9% et 1.1% pour avoir un livret plus intéressant que le livret A.

Epargner pour ses enfants via les assurances vie

Les assurances vie multi-supports constituent un autre type d’épargne pour son enfant. Ceux-ci reposent sur deux supports d’investissement :

  • les fonds en euros (capital garanti)
  • les fonds en unité de compte (plus ou moins risqués).

Pour ouvrir un contrat d’assurance vie, les deux représentants légaux de l’enfant doivent être impliqués. En plus des documents habituels, une copie du livret de famille et un justificatif d’identité sont nécessaires. Cet investissement pour ses enfants est intéressant parce que le contrat peut être ouvert aux noms des représentants légaux mais aussi au nom de l’enfant tout en ayant un droit de regard. En effet, en y associant un pacte adjoint, il est possible de mettre une limite d’âge à partir duquel l’enfant pourra retirer l’argent (maximum 25ans, sachant que le contrat est optimal à partir de 8 ans de souscription) mais aussi conserver la gestion du contrat et prévoir une obligation d’emploi (voiture, études…). 

Afin de choisir au mieux un contrat d’assurance vie pour investir pour ses enfants, il est important d’étudier les caractéristiques des contrats proposés : niveau de frais, flexibilité dans la gestion de capital (options de gestion, arbitrages gratuits…), choix de support en unités de compte…

Epargner pour ses enfants en investissant dans la pierre

Acquérir un bien immobilier ou investir dans un SCPI, sont deux investissements sûrs qui permettent non seulement d’avoir une rentrée d’argent immédiate avec les loyers générés mais aussi, d’avoir accès à un logement qui pourrait servir pendant les études de votre enfant.

Epargner pour ses enfants avec un Plan d’Epargne Logement (PEL ou CEL)

Fiscalisé, et à faible taux de rendement, un PEL permet d’avoir accès à un prêt immobilier à un taux de rendement connu à l’avance. Cet investissement constitue un pari sur l’avenir. Par ailleurs, il est accompagné de nombreuses contraintes : versements réguliers, versement minimum à l’ouverture, engagement dans le temps, capitalisation minimum exigée à la fermeture …

Conclusion

Il apparaît qu’il existe un grand nombre d’investissements possibles pour ses enfants. Une dernière possibilité est de diversifier l’épargne de ses enfants. Par exemple, ouvrir un livret A, contracté une assurance vie et un SCPI.