1h pour prendre en main ton épargne

Publié le 25/03/2021

DOC POSTS CARRÉS (1).jpg

Le passage à l’heure d’été approche à grands pas et tu te poses l’éternelle question : “1h de plus ou de moins “ ? Pas de chance, cette fois-ci... on avance ! Mais pas de panique : on te propose de mettre à profit cette heure bientôt perdue pour prendre en main ton épargne.

Si si, c’est possible. Il te suffit de suivre notre petit guide !

 

1ère étape : organiser ton budget en 20 min

Allez, c’est parti ! Enfile tes lunettes et pose-toi ces deux petites questions : 

  • Quelles sont mes sources de revenus ? 
  • Comment est-ce que je les dépense ? 

 

L’objectif est simple : tu dois réussir à identifier où, quand, et comment ton argent rentre et sort de ta poche

C'est aussi l'occasion de revoir certaines de tes habitudes de consommation, ou de te rendre compte de certaines dépenses que tu ne veux plus faire !

Une fois que tu es au clair sur tes dépenses, tu peux choisir concrètement quelle partie de tes revenus tu veux allouer à chacun de tes budgets, pour avoir une ligne de conduite. Tu devrais pouvoir ranger ces budgets dans 3 grandes catégories :

  • Tes dépenses mensuelles obligatoires (loyer, factures, etc.) ;
  • Tes dépenses mensuelles variables (nourriture, loisirs, petits plaisirs, etc.) ;
  • Ce que tu n’utiliseras pas dans le mois : ton épargne, pour tes projets de long terme.

 

Voilà une bonne chose de faite. On passe à la suite !

 

2ème étape : planifier tes objectifs en 20 min

Maintenant que tu es au clair sur ta situation financière actuelle, tu peux te projeter ! Essaye de lister tous tes objectifs financiers, qu'ils soient à court ou à long terme. Voici quelques exemples qui peuvent t’aider : 

  • Te constituer une épargne de précaution d’ici la fin d’année ;
  • Rembourser tes éventuels emprunts dans les 3 ans ;
  • Devenir propriétaire dans moins de 5 ans ;
  • Financer un tour du monde ;
  • Préparer ta retraite anticipée à 50 ans.

 

Connaître tes objectifs financiers est essentiel pour choisir les placements qui te correspondent. Pour rester réaliste et motivé, tu peux appliquer l’analyse S.M.A.R.T à tes objectifs. Tu n’en as jamais entendu parler ? 

Pas de panique, c’est tout simple ! Quand tu définis tes objectifs, fais en sorte que chacun d’entre eux soit :

  • Spécifique : bien délimité, facile à comprendre et clair dans la façon d’y parvenir ;
  • Mesurable : son niveau de progression peut être connu à tout moment ;
  • Ambitieux : assez important et motivant pour que tu aies véritablement envie de l’accomplir ;
  • Réaliste : à ta portée, sans quoi tu finiras sans doute par abandonner ;
  • Temporellement défini : avec une date butoir, et idéalement une feuille de route avec des objectifs intermédiaires.

 

Cette analyse n’est pas obligatoire, mais elle peut t’aider à trouver tes objectifs, à les valider, et à les prioriser selon leur importance.

Si tu es bien sûr de tes objectifs, alors l’étape suivante ne te posera aucun problème !

 

3ème étape : définir ton profil investisseur en 10 min

Si tu as fixé un cadre à tes dépenses et que tu as tes objectifs financiers en tête, alors tu as déjà fait beaucoup pour ton épargne. Ne t’arrête pas en si bon chemin ! Pour en tirer pleinement partie, on te conseille de la placer selon ton profil investisseur.

Pour être sûr que tes placements correspondent bien à ta situation et à tes envies, tu dois être au clair sur 3 points :

  • Ta capacité financière : ce que tu es en mesure d’épargner tous les mois. C’est ce que la prise en main de ton budget a dû t'apprendre.
  • Ton horizon de placement : le temps que tu veux donner à chacune de tes sommes placées, en étant sûr de ne pas avoir à les toucher tant que cet horizon n’est pas atteint. 
  • Ton aversion au risque : le niveau de volatilité que tu es prêt à supporter pour tes placements. Cela dépend directement de ton horizon de placement, car un placement plus long réduira tes risques de perte. Mais cela dépend aussi de ton degré de tolérance au risque, car tu dois être sûr de pouvoir t’en tenir à ton horizon quand ton placement fluctue.

 

Pour t’aider à déterminer ces 3 points et à définir ton profil investisseur, tu peux remplir notre questionnaire en quelques minutes. Tu recevras ensuite une vidéo de conseil d’investissement sur-mesure pour t’orienter, gratuitement et sans engagement !

Te voilà prêt. Il ne te reste plus qu’à choisir les placements qui correspondent le mieux à ta situation !

 

Dernière étape : automatiser le placement de ton épargne en 10 min

Évidemment, tu peux choisir tes placements tout seul, mais tu risques d’en avoir pour (beaucoup) plus d’une heure … 

C’est pour cela que Mon Petit Placement te propose d’investir sur des produits financiers haut de gamme, sélectionnés avec soin pour pouvoir correspondre à tous les profils. Tu as le choix entre 4 types de portefeuilles plus ou moins risqués, avec la possibilité d’investir sur des thématiques qui te tiennent à cœur : la santé, l’égalité, le climat, la solidarité, la technologie, l'emploi, et la relance française.

Une fois tes projets et ton profil investisseur déterminés, Mon Petit Placement te propose un portefeuille sur-mesure, en fonction de tes objectifs, que tu es libre de modifier. 

Tu peux ensuite suivre ton placement en temps réel, mais également automatiser un versement de ton épargne chaque mois, pour ne plus avoir à y penser. 

 

Félicitations ! Si tu as réussi à suivre toutes ces étapes, alors tu as officiellement pris en main ton épargne. Optimiser la gestion de tes finances n’est en fait pas si laborieux, surtout si tu en confies une partie à des spécialistes. Alors, prêt ?