L’assurance-vie expliquée aux nuls : notre guide pour débutant !

Publié le 18/03/2024

L’assurance-vie expliquée aux nuls : notre guide pour débutant !

L’assurance-vie expliquée aux nuls : c’est ce que l’on te propose dans ce guide complet ! Si tu es débutant en finance alors, ce guide va te permettre de comprendre tout le fonctionnement de l’assurance-vie, ses objectifs et surtout, les nombreux avantages de ce placement.

Définition et but de l'assurance-vie

L'assurance-vie est un outil financier polyvalent, souvent mal compris par les néophytes. Ce véhicule d'investissement sert à la fois de protection financière et de moyen de constitution d'épargne. C’est aussi l’outil idéal pour commencer à investir sur les marchés !

Qu'est-ce que c'est l'assurance-vie ?

L’assurance-vie est un placement polyvalent, souvent considéré comme l'un des piliers de la gestion patrimoniale. On dit souvent que l’assurance-vie est une enveloppe fiscale, car elle permet de placer de l’argent sur des produits financiers, tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

Sa flexibilité permet de répondre à différents objectifs : constitution d'un capital, préparation de la retraite, transmission de patrimoine, préparation de l’avenir de ses enfants…

Comment ça marche ?

Le fonctionnement de l'assurance-vie est relativement simple. Toi, investisseur, tu effectues des versements (versements libres ou réguliers) qui sont investis sur les produits financiers que tu as choisis. Les montants investis génèrent des intérêts, qui peuvent être fixes ou variables en fonction des supports d'investissement choisis.

En assurance-vie, il existe deux familles : le fonds euros et les unités de compte… Ne prends pas peur, c’est très facile à comprendre !

Le fonds euros en assurance-vie

C'est la partie la plus sûre de ton investissement. Ici, ton capital est garanti, ce qui veut dire que tu ne perds pas d'argent. Les intérêts sont accumulés chaque année et ton argent croît de manière stable et sécurisée. C’est idéal pour les investisseurs qui préfèrent éviter les risques et privilégient la sécurité.

Pour ton information, voici la moyenne des taux de fonds euros en France depuis 2013 :

Rendement du fonds euros

Les unités de compte en assurance-vie

Les unités de compte sont des supports d'investissement que l’on appelle ‘fonds d’investissements’ ou OPCVM dans le jargon financier, qui incluent des actions, des obligations, ou d'autres placements comme l'immobilier. Contrairement au fonds euros, le capital n'est pas garanti, ce qui signifie que tu peux gagner plus si les marchés financiers performent bien, mais tu risques aussi de perdre une partie de ton investissement si les marchés sont en baisse.

Bon à savoir 💡

Actions, obligations… tu ne sais pas trop ce que c’est ? Laisse-moi t’expliquer simplement !

Les actions :

Les entreprises ont besoin d'argent pour croître et investir dans leurs activités. Plutôt que de simplement emprunter de l'argent à la banque, elles peuvent décider de se financer sur les marchés financiers. Pour cela, l’entreprise se sépare en petites parts de propriété appelées "actions" pour ensuite les vendre sur les marchés. Si on veut imager, l’entreprise partage la part du gâteau.

Du coup, en achetant une action d’une entreprise, tu prends une part du gâteau, et deviens, en quelque sorte, propriétaire d’une petite partie de l’entreprise.

Les obligations :

Une obligation est un prêt que tu fais à une entreprise ou à un gouvernement, que l'on appelle un "titre de créance". En échange de ton argent, ils te promettent de te payer des intérêts régulièrement et de te rendre ton argent initial à une date future déterminée (que l'on appelle date de "maturité").

À quoi sert une assurance-vie ?

Une assurance-vie est un véritable couteau suisse. Elle te permet de répondre à de nombreux objectifs, le tout avec de nombreux avantages ! Regardons ça ensemble.

Une assurance-vie pour faire fructifier son argent

Avec une assurance-vie, ton argent n'est pas simplement stocké comme c’est le cas avec ton compte courant, ici, il travaille pour toi. Grâce à la diversification des investissements, notamment dans les unités de compte, tu peux bénéficier potentiellement de rendements plus élevés que sur des livrets d'épargne traditionnels. L’assurance-vie est un donc un super outil pour accroître ton patrimoine sur le moyen à long terme, en tirant parti des fluctuations positives des marchés financiers !

Une assurance-vie pour te constituer un capital

Se constituer un capital via une assurance-vie, c'est planifier ton avenir et celui de ta famille. C'est une stratégie idéale pour préparer des projets importants comme l'achat de ta résidence principale, l'acquisition d'une nouvelle voiture, ou encore financer les études de tes enfants. Avec des versements réguliers sur ton contrat d’assurance-vie et grâce à la capitalisation des intérêts, tu bâtis une épargne solide et adaptée à tes ambitions personnelles !

On dit que les intérêts sur un contrat d’assurance-vie ont un effet boule de neige… ils augmentent de plus en plus, d’années en années ! Regarde :

Les intérêts d'une assurance-vie

Une assurance-vie pour préparer ta retraite

Penser à la retraite dès aujourd'hui, c'est t'assurer une tranquillité d'esprit pour demain.

Une assurance-vie est un pilier pour ta préparation à la retraite, te permettant de compléter tes futurs revenus par une rente ou des retraits programmés. C'est une solution flexible pour adapter ton niveau de vie à tes besoins futurs, sans dépendre uniquement des systèmes de pensions traditionnels.

Une assurance-vie pour transmettre ton patrimoine

La transmission de patrimoine est l'un des atouts majeurs de l'assurance-vie. Grâce à sa clause bénéficiaire, tu peux désigner qui héritera de ton capital et dans quelles conditions, tout en bénéficiant d'un cadre fiscal optimisé.

Cela simplifie les démarches successorales et garantit que tes proches bénéficieront directement de ton héritage. En plus, cet argent est souvent exonéré de droits de succession (dans les limites fixées par la législation).

Les différents contrats d'assurance-vie

Lorsque tu choisis une assurance-vie, tu te retrouves face à deux grands types de contrats : les contrats monosupport et les contrats multisupports. Chacun présente des caractéristiques spécifiques qui peuvent influencer ta stratégie d'investissement.

Monosupport ou multisupports : que choisir ?

Les contrats monosupport sont investis exclusivement en fonds en euros, ce qui signifie que ton capital est garanti, et les intérêts sont accumulés chaque année. Ils conviennent aux investisseurs recherchant sécurité et stabilité.

Les contrats multisupports, en revanche, te permettent d'investir non seulement en fonds en euros, mais aussi en unités de compte qui peuvent comprendre des actions, des obligations, et même de l'immobilier. Ces contrats sont plus risqués, mais ils offrent un potentiel de rendement plus élevé.

Les offres des banques

Les banques traditionnelles proposent souvent leurs propres contrats d'assurance-vie, mais attention, les frais peuvent y être très élevés. Ces frais de gestion et d'entrée réduisent d'autant tes rendements potentiels. Il est super important de lire les petites lignes de ton contrat avant de le signer et de comprendre toutes les charges financières qui t'accompagneront tout au long de la vie de ton contrat.

Regarde la différence que tu pourrais avoir entre un contrat d’assurance-vie avec des frais de 0,5% par an et un contrat avec des frais de 2% par an !

L'évolution d'un placement

Les offres en ligne

Les offres d'assurance-vie en ligne ont vu le jour ces dernières années. Ces plateformes numériques proposent des contrats souvent plus flexibles et avec des frais nettement réduits par rapport aux banques traditionnelles. Elles permettent également un accès plus direct à l'information et une gestion simplifiée de ton contrat.

Mon Petit Placement est une assurance-vie en ligne qui te permet d’investir dès 300€ avec des frais de gestion de 0,5% par an !Comparatif des assurances-vie

En plus de te proposer des frais bas, Mon Petit Placement te donne accès à une app pour suivre ton investissement et en apprendre davantage sur le monde de la finance et les dernières actus des marchés. Tu peux également contacter ton conseiller financier, du lundi au dimanche grâce au chat !

En savoir plus sur Mon Petit Placement t’intéresse ? Inscris-toi et prends rendez-vous gratuitement avec l’un de nos conseillers !

Investir dans une assurance-vie : avantages et inconvénients

Investir dans une assurance-vie est une décision financière importante qui nécessite de peser soigneusement les avantages et les inconvénients. Voici un aperçu détaillé pour t'aider à comprendre si c'est un choix judicieux pour toi !

Est-ce intéressant d'avoir une assurance-vie ?

Absolument ! L'assurance-vie, c'est un peu comme le couteau suisse de l'investisseur. Elle peut servir d'épargne pour le long terme, de préparation à la retraite, ou encore de transmission de patrimoine, le tout enveloppé dans un cadre fiscal avantageux.

Avantages clés :

  • Souplesse : Tu peux choisir entre un fonds en euros (plus sécurisé, taux garanti) et des unités de compte (plus risquées, mais avec un potentiel de rendement plus élevé).
  • Fiscalité douce : Plus tu laisses mûrir ton contrat, moins les fruits de tes investissements seront taxés. Après 8 ans, tu bénéficies d'un abattement sur les intérêts générés.
  • Transmission avantageuse : L'assurance-vie te permet de désigner des bénéficiaires en cas de coup dur, avec des avantages fiscaux à la clé pour eux.

L'assurance-vie rapporte-t-elle de l'argent ?

Oh que oui ! Mais comme tout bon vin, cela dépend de ce que tu y mets et de combien de temps, tu es prêt à attendre. À titres d’exemple, voici les rendements des portefeuilles de Mon Petit Placement en 2023 :Nos performances 2023

Ces performances sont nettes de frais de gestion, hors fiscalité. Investir comporte des risques de pertes en capital. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Quels sont les risques ?

Ah, la question qui fâche ! Oui, investir dans une assurance-vie comporte des risques, surtout si tu choisis des unités de compte. Ton capital peut varier selon les fluctuations du marché. C'est le prix à payer pour viser des rendements plus alléchants.

Risques majeurs :

  • Risque de marché : Si les marchés boursiers plongent, tes unités de compte peuvent perdre de leur valeur.
  • Risque de liquidité : Besoin de récupérer ton argent rapidement ? Certains contrats imposent des délais ou des pénalités pour le rachat.

Mais alors, faut-il fuir ? Pas nécessairement. Comme tout investissement, l'assurance-vie nécessite de peser le pour et le contre. Diversifier ses placements à l'intérieur du contrat, bien choisir le type de gestion (libre ou pilotée), et surtout, définir clairement ses objectifs (épargne de précaution, retraite, transmission...) sont des clés pour investir en assurance-vie !

Fiscalité de l'assurance-vie : ce qu'il faut savoir

Comprendre comment fonctionnent les impôts et les prélèvements sociaux, l'allégement fiscal après 8 ans, et la fiscalité en cas de succession va te permettre de maximiser les avantages de ton assurance-vie.

Impôts et prélèvements sociaux sur les plus-values

Quand ton assurance-vie engrange des gains, le fisc vient toquer à la porte pour sa part du gâteau. Les plus-values de ton contrat sont soumises à des prélèvements sociaux (17,2% en 2024) et peuvent aussi être imposées au titre de l'impôt sur le revenu.

Comment ça fonctionne ?

  • Avant 8 ans : Les gains sont soumis à un impôt de 12,8%. Ainsi, si tu additionnes les prélèvements sociaux de 17,2% et l’impôt sur le revenu, on obtient une fiscalité de 30% sur les gains. Cette fiscalité s’appelle la flat tax.
  • Les prélèvements sociaux sont dus chaque année pour les fonds en euros, mais seulement lors du rachat ou du dénouement du contrat pour les unités de compte.
  • L’impôt sur le revenu, quant à lui, est prélevé uniquement lors d’un rachat.

L'allégement fiscal après 8 ans de détention

Ici, on atteint le nirvana fiscal de l'assurance-vie ! Après 8 ans, tu bénéficies d'un abattement annuel de 4 600 € pour une personne seule ou de 9 200 € pour un couple sur les gains réalisés. Ce qui veut dire que jusqu'à ce montant de plus-value, tu ne paies pas d'impôts ! Cependant, tu devras toujours payer les prélèvements sociaux.

Après utilisation de l'abattement, les gains supplémentaires sont imposés à un impôt sur le revenu de 7,5% (si le montant des primes versées est inférieur à 150 000€).

Et comme une image vaut mieux que mille mots…

La fiscalité de l'assurance-vie

La fiscalité en cas de succession

L'assurance-vie brille aussi par ses avantages en cas de transmission. Les sommes versées sur un contrat avant tes 70 ans sont exemptées de droits de succession jusqu'à 152 500 € par bénéficiaire. Au-delà, un prélèvement forfaitaire de 20% (et 31,25% pour la part qui excède 852 500 €) s'applique, bien loin des taux pouvant être pratiqués en ligne directe, sans l’assurance-vie.

L'assurance-vie et la succession

Ce que tu dois retenir :

  • Pour les versements effectués après 70 ans, le régime est différent : un abattement global de 30 500 € (tous bénéficiaires et contrats confondus) s'applique, et au-delà, la fiscalité de droit commun de succession prend le relais.
  • Cette fiscalité avantageuse en fait un outil puissant pour transmettre ton patrimoine.

Gérer son assurance-vie : les étapes clés

Ouvrir un contrat d'assurance-vie

Ouvrir un contrat d'assurance-vie, c'est le début de ton voyage. Tu peux le faire en ligne, dans une banque, ou chez un assureur. C'est rapide, souvent simple, et c'est le premier pas vers une épargne flexible et potentiellement rentable.

Prends le temps de choisir le bon contrat. Fonds en euros pour plus de sécurité, ou unités de compte pour plus de potentiel de croissance ? Ou un mix des deux ? Chaque contrat a ses propres caractéristiques, frais, options de gestion, etc. N'hésite pas à consulter un conseiller pour t'aiguiller.

Souscrire à une assurance-vie : comment faire ?

Pour souscrire, tu devras remplir un questionnaire (que l’on appelle dans le jargon financier, un KYC) et définir tes objectifs d'investissement. Cela aidera ton conseiller à te proposer les options les plus adaptées à ta situation.

Un montant initial sera à déposer pour activer le contrat. Ce montant varie selon les contrats et les assureurs. Chez Mon Petit Placement, ce montant est de 300€ minimum ! Une fois cette étape franchie, tu pourras effectuer des versements programmés ou libres pour alimenter ton contrat.

Retrait d'argent : comment ça marche ?

L'un des grands avantages de l'assurance-vie est la possibilité de retirer de l'argent de ton contrat, partiellement ou totalement. Cela s'appelle un rachat.

Pour effectuer un retrait, il suffit généralement de remplir un formulaire de demande de rachat et de le soumettre à ton assureur. Selon les contrats, cela peut se faire en ligne ou par courrier. Chez Mon Petit Placement, tout se fait en ligne !

Attention, les retraits peuvent avoir un impact fiscal, surtout si ton contrat a moins de 8 ans. Les plus-values générées par le contrat peuvent être imposées. Toutefois, après 8 ans, tu bénéficies d'un abattement qui rend l'opération fiscalement plus douce !

On espère que cet article "L’assurance-vie expliquée aux nuls” t’aura aidé à y voir plus clair !

 

FAQ : L’assurance-vie expliquée aux nuls

Est-ce que c'est intéressant d'avoir une assurance vie ?

Oui, avoir une assurance-vie est intéressant pour plusieurs raisons. C'est un outil de placement polyvalent qui te permet de faire fructifier ton argent sur le long terme grâce à une fiscalité avantageuse. Que tu souhaites te constituer un capital, préparer ta retraite, ou encore transmettre un patrimoine, l'assurance-vie s'adapte à tes besoins avec flexibilité.

Quels sont les inconvénients de l'assurance vie ?

Les inconvénients de l'assurance-vie résident principalement dans les risques liés aux unités de compte, qui peuvent fluctuer en fonction des marchés et potentiellement entraîner une perte de capital. De plus, certains contrats peuvent avoir des frais élevés qui grignotent les rendements. Enfin, la liquidité peut être limitée selon les conditions de rachat du contrat.

Quel est le principe de l'assurance vie ?

Le principe de l'assurance-vie repose sur un placement d'argent dans une "enveloppe fiscale", permettant d'investir sur différents produits financiers. En fonction du contrat, tu peux choisir entre un fonds en euros, garantissant ton capital, et des unités de compte, offrant un potentiel de rendement plus élevé mais sans garantie de capital. L'assurance-vie vise la constitution d'épargne, la préparation de la retraite ou la transmission de patrimoine.

Comment ça marche une assurance vie ?

Une assurance-vie fonctionne en effectuant des versements, soit réguliers, soit ponctuels, investis selon tes choix sur différents supports financiers. Tu bénéficies d'une fiscalité allégée sur les gains, surtout après 8 ans de détention du contrat, ainsi que d'avantages en termes de transmission du capital.

Quel est l’intérêt de garder une assurance vie ?

L'intérêt de garder une assurance-vie réside principalement dans ses avantages fiscaux croissants avec le temps, surtout après 8 ans, qui favorisent une accumulation plus efficace du capital. Cela permet également une planification souple de la retraite, de la transmission patrimoniale avec des conditions fiscales optimisées, et offre la possibilité d'ajuster les supports d'investissement selon l'évolution des objectifs et de la situation financière.