Les grandes étapes de l’investissement locatif

Publié le 30/09/2020

BLOG1.png

Parmi les différents types de placement pour faire fructifier ton argent, l’investissement dans la pierre est perçu comme une valeur sûre et durable. Concernant l’immobilier locatif, il procure des revenus stables et continus, d’une part, et entraîne des obligations fiscales d’autre part.

Le respect des grandes étapes de l’investissement constitue l’un des facteurs clés du succès d’un projet locatif. L’achat d’un logement d’habitation est effectivement différent de celui d’un bien à louer.

Suis ce guide pour connaître les démarches essentielles à suivre pour investir dans l’immobilier locatif.

 

L’étude de projet

L’investissement immobilier est un projet qui ne s’improvise pas ! Sa réussite repose en effet sur une étude préalable. À l’issue de cette étude, tu dois obtenir des réponses à toutes les questions dont tu te soucies… Pourquoi opter pour l’immobilier locatif ? Quelle rentabilité espérer en investissant dans le locatif ? Quel est le profil type d’un bon investisseur locatif ?...

Les avantages de l’immobilier locatif ne se limitent pas aux revenus stables et durables générés par les loyers. Ce type d’investissement permet de constituer et de valoriser le patrimoine immobilier. Il dégage également des avantages fiscaux, notamment si tu investis dans un programme de défiscalisation immobilière.

Les investisseurs dans l’immobilier locatif espèrent générer des bénéfices. Il s’avère donc indispensable d’opter pour un bien pouvant garantir une rentabilité élevée. Raison pour laquelle le choix du bien doit prendre en compte plusieurs éléments, à savoir son prix, son emplacement et ses nombreuses caractéristiques intrinsèques… Tu peux utiliser un simulateur en ligne pour avoir un aperçu de la rentabilité de ton projet d’investissement locatif.

La détermination de ta capacité d’emprunt s’avère aussi indispensable pour éviter les risques de surendettement. Cette étape concerne uniquement les investisseurs souscrivant des crédits pour financer leur projet immobilier.

Le choix du type de location est capital parce qu’il a un impact non négligeable sur le régime fiscal de l’investissement locatif. Tu peux alors investir dans une location meublée, un logement nu, une location de courte durée, un bail mobilité, une colocation…

 

La recherche du bien immobilier

Pour trouver le logement qui te convient, tu dois établir une liste contenant tes exigences qui constitueront tes critères de sélection. Le choix du bien immobilier doit en effet prendre en considération plusieurs éléments :

  • les exigences du projet d’investissement locatif.
  • l’environnement du logement.
  • les avantages fiscaux…

Autre chose importante : étudier le rendement du bien. Pour qu’un investissement locatif soit une réussite, il doit être rentable. C’est logique, mais il est bon de le rappeler.

À moins de disposer d’une connaissance accrue en matière de transaction immobilière, le recours au service d’un professionnel se veut indispensable. Ce dernier peut t’aider à trouver le logement qui correspond à tes besoins sans pour autant dépasser le budget prévu pour financer son acquisition.

 

La recherche de financement

La recherche de financement est une étape incontournable pour concrétiser un projet d’investissement locatif… et la simulation de prêt immobilier est un préalable à cette démarche.

Dans notre cas, nous avons utilisé le simulateur de crédit immobilier de Pretto. Simple d’utilisation, cet outil nous a permis de voir plus clair sur le montant nécessaire pour financer l’achat du bien immobilier.

Pour trouver ainsi un financement à ton investissement locatif, tu peux faire appel à un courtier en prêt immobilier. Ce dernier est capable de te trouver des offres de prêt correspondant à tes besoins.

Il peut également t’aider à optimiser ton dossier et à améliorer ton profil pour augmenter tes chances d’obtenir un crédit immobilier. Ses conseils te serviront de guide lorsque tu devras prendre des décisions importantes.

 

La mise en location du bien

Si tu as investi dans un programme de défiscalisation immobilière, tu dois respecter tes engagements locatifs. Dans ce cas, tu dois trouver un locataire dans les 12 mois qui suivent la réception ou l’achèvement des travaux.

La mise en location du bien requiert une gestion rigoureuse, au risque de générer des impacts notables sur le succès de l’investissement. En confiant la gestion locative de ton bien à un professionnel, tu seras déchargé de toutes les tâches qui s’y rattachent. Tu auras donc plus de temps pour te consacrer à ton activité principale. Par ailleurs, la gestion locative de ton bien sera entre de bonnes mains. Par contre, tu pourras augmenter le rendement de ton investissement si tu décides de t’occuper toi-même de la gestion du bien loué.

Dans le cadre d’une location de bien immobilier, la rédaction d’un contrat de bail est également un élément essentiel. Le contrat de bail définit les règles régissant la relation entre le bailleur et le locataire. Il stipule alors la durée du bail, le montant du loyer, les obligations qui incombent aux deux parties…

 

La déclaration fiscale

Tu as obligation de déclarer des loyers tirés de la location immobilière quand tu loues un bien immobilier. Dans ce cas, tu dois compléter les formulaires adéquats sur ta déclaration de revenus fonciers. Les données fournies dans ces formulaires serviront, entre autres, à calculer ta réduction d’impôt.

Notes bien que le mode d’imposition des biens loués meublés et des logements loués vides est différent, un professionnel peut t’aider à choisir le plus avantageux pour toi!