3 conseils pour affronter sa peur d’investir

Publié le 23/01/2020

Article - 3 façons de surmonter sa peur d'investir.png

Investir peut paraître effrayant, on ne peut pas le nier, encore plus pour la première fois ! Il est normal d’avoir peur de prendre des risques en investissement. Pourtant, la rentabilité espérée d’un investissement est étroitement liée au risque de celui-ci, il s’agit du couple rendement/risque. Si la peur d’investir t’empêche de franchir le cap, voici 3 solutions pour y remédier. Après avoir lu cet article, tu n’auras plus d’excuses pour ne pas prendre en main ton épargne. Tu es prêt ? C’est parti !

1. Maîtrise les bases de l’investissement

Investis uniquement l’argent dont tu n’as pas besoin

Avant d’investir, il faut en premier lieu se constituer une épargne de précaution capable de subvenir à des dépenses imprévues. La perte d’un emploi, le remplacement d’un gros appareil électroménager ou encore l’arrivée d’un enfant (magique !) sont des événements de la vie qu’on ne peut pas toujours anticiper et dont personne n’est à l’abris. Cet argent mis de côté te permettra de financer des imprévus sans avoir à toucher à ton épargne placée sur le long terme. Idéalement, une épargne de précaution doit couvrir 5 à 6 mois de dépenses. Nous te conseillons de placer ton épargne de précaution sur des produits d’épargne liquides où il est possible de retirer ses fonds facilement. 

Pour commencer à constituer une épargne de précaution, commence par mettre de petites sommes d’argent de côté chaque mois. Si tu choisis d’opter pour le versement programmé, c’est encore mieux !

Commence à investir, peu importe la somme

Le plus important, c’est de commencer, peu importe la somme ! Tu pourras toujours augmenter le montant que tu épargnes au fil du temps. Quand tu investis sur un horizon de placement long, les intérêts récoltés sont à leurs tours réinvestis et génèrent des intérêts qui viennent gonfler ton capital : il s’agit des intérêts composés. Plus tu commences à investir tôt, plus tu pourras profiter de leur formidable effet boule de neige sur le long terme.

Prenons un exemple pour comprendre ce que cela signifie : si tu économises 100 € par mois, de tes 22 à 67 ans (avec une croissance de 10% par an), cet argent sera équivalent à environ 1 050 000 € grâce aux intérêts composés. Si tu attends d'avoir 32 ans pour commencer à investir, ce chiffre tombera à 379 000 €. Comme tu peux le constater, attendre 10 ans entraînera une perte d'environ 64 % de ton pécule. Quel dommage !

Notre conseil : prends le contrôle de tes finances, fais toi accompagner (chez Mon Petit Placement par exemple !) et commence à investir dès aujourd’hui.

2. Accepte la volatilité des marchés

Contrôle tes émotions

La gestion des émotions est primordiale chez tout investisseur ! Il est normal de ressentir des émotions négatives en voyant fondre son portefeuille à la suite d’une baisse du marché. Dans notre monde ultra connecté d’aujourd’hui, difficile de faire abstraction du flux d’informations auquel nous sommes confrontés chaque jour.  Afin de conserver une stratégie d’investissement fondée, il est important que tu contrôles tes émotions afin d’éviter les prises de décision non réfléchies qui pourraient avoir des conséquences néfastes sur tes investissements.

Adopter une vision sur le long-terme

Pense sur le long terme ! Avoir une vision long terme te permettra de lisser le risque auquel sont soumis tes placements financiers, tout en augmentant leur performance. En effet, le risque que tu es prêt à prendre quand tu investis est intimement lié à ta durée d’investissement. C’est pourquoi, commencer à investir tôt est une formidable opportunité ! Ainsi, plus ton horizon de placement est lointain, plus tu seras en capacité de faire face aux fluctuations du marché et donc d’espérer un rendement très intéressant.

3. Maîtrise les risques du marché

Diversifie ton portefeuille

Lorsque la bourse chute, ce sont les actions qui perdent de leur valeur. Pour réduire les pertes occasionnées par les marchés baissiers, une part de ton portefeuille doit être investi dans des produits financiers qui vont contrebalancer à la hausse le mouvement baissier des actions, c’est-à-dire dans des actifs qui évoluent dans le sens inverse des actions. À savoir : l’or ou les obligations par exemple qui ont tendance à monter lorsque le marché des actions est en baisse.

C’est en partie pour cela que tu nous verras répéter : Ne mets pas tous tes œufs dans le même panier. Pour réduire le risque de perte, il faut diversifier ton portefeuille. C’est pourquoi il existe ce que l’on appelle des OPCVM (Organisme de Placements Collectif en Valeurs Mobilières) qui correspondent à des fonds de placement, voyez ça comme une grande salade dont les ingrédients correspondent à différents actifs financiers comme les actions, les obligations ou les devises. Ils permettent justement de profiter d’une diversification de ton portefeuille, ce qui réduit sa volatilité.  

L’astuce de Mon Petit Placement : La diversification est une règle indispensable pour bien investir son argent. Il est conseillé de ne pas concentrer tout le risque sur un seul placement financier. En cas de baisse, tous tes investissements seront touchés. C’est pourquoi il est indispensable de diversifier son épargne. Chez Mon Petit Placement, chaque portefeuille est composé d’une variété de produits “haut-de-gamme” que nous avons sélectionné avec des experts de l’investissement. Ainsi, ton investissement est divisé sur plusieurs produits ce qui permet de réduire le risque global de ton investissement.

Définis ton appétence au risque

Afin de mettre en place une stratégie d’investissement efficace sur le long terme, tu dois déterminer ton appétence au risque. Accepterais-tu par exemple de perdre 20% de ton portefeuille ? En prenant plus de risques que ce que tu peux tolérer, tu peux être amené à prendre de mauvaises décisions. Certains produits financiers comme les obligations présentent un risque peu élevé. A la différence, plus l’on augmente la part des actions dans un portefeuille, plus celui-ci est risqué. L’objectif est d’investir dans des produits qui ne te placeront pas dans une situation émotionnellement compliquée, tout en profitant de rendements intéressants. 

L’astuce Mon Petit Placement : il est indispensable de déterminer ton profil investisseur. Si tu n’y a jamais réfléchi, nous sommes là pour t’accompagner !  Il te suffit de procéder à ton inscription et de répondre à des questions nous permettant de cerner ton profil investisseur. A la suite de ce questionnaire, Nous réaliserons un bilan de ta situation et nous t’orienterons sur les produits d’investissements en fonction du bilan. C’est rapide et complet ! Chouette non ?

Prêt à sauter dans le grand bain de l’investissement ? N’attends pas le moment opportun, et lance toi ! Mon Petit Placement est là pour t’accompagner. Inscris-toi en 6 moins de minutes et fais fructifier ton argent dès aujourd'hui.