Partir en Tour du Monde, combien ça coûte ?

Publié le 02/08/2021

visuel-tour-du-monde-MPP-OK.jpg

Pour certain, c’est le rêve d'une vie, pour d’autres, un projet sur un coup de tête… Il y a autant de façons de faire un tour du monde qu’il y a de pays dans lesquels voyager, si ce n’est plus ! Que parcourir le globe soit une idée qui te trotte dans la tête depuis longtemps ou que tu sois simplement curieux, tu dois sans doute avoir cette question à l’esprit : concrètement, combien ça coûte ?  

En fait, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, puisque chaque tour du monde est différent. Qu'à cela ne tienne ! On va quand même tenter de t'en donner une idée en te rappelant les dépenses à prendre en compte grâce à trois exemples. 

 

Psst : il s’agit d’estimations, c’est bien sur adaptable à ta situation !  

 

 

1. Le voyageur backpacker : entre 8 000 et 20 000 €

Choisis tes moyens de transport

Tour du monde rime avec trajet : le coût des transports est donc l'un des plus importants. 

L’astuce pour ne pas payer trop cher, c’est de limiter ton nombre de vol en préférant les moyens de transports terrestres ou maritimes quand c’est possible. Tu peux, par exemple, prendre un vol pour l’Asie du Sud-est, visiter plusieurs pays en train, puis t’envoler pour un autre continent et répéter l’opération ! 

 

Choisis tes pays et tes hébergements

Tes dépenses au jour le jour vont en grande partie dépendre des pays que tu choisis de visiter ! Si tu peux te permettre des “guest houses”, voire des hôtels, dans certaines parties du monde, tu devras sûrement préférer les auberges de jeunesse dans les pays un peu plus chers. 

Concernant la nourriture et les boissons, préfère consommer les produits locaux qui seront la plupart du temps beaucoup moins chers !  

En fonction du pays dans lequel tu es, ton budget par jour peut aller de moins de 10 € à plus 50 € !  Par exemple, tu ne devrais passer par le Japon que si tu veux absolument voir ce pays, car cela reviendra sûrement à faire une croix sur d’autres destinations si tu veux rester dans ton budget.  

 

Les dépenses à ne pas oublier !

Tu dois penser à toutes les petites dépenses qui, mises bout à bout, représentent un vrai budget ! 

Il faut déjà prendre en compte les vaccins et les visas selon les pays que tu comptes visiter. Puis sur place, les achats d’hygiène, les forfaits mobiles, le coiffeur, les souvenirs, etc. Pense également à te renseigner sur les frais bancaires qui peuvent être très importants dans certains pays. 

Enfin, selon les modalités de ton voyage, tu peux avoir des dépenses qui restent en France et qu’il faut prendre en compte : loyer, forfait de téléphone, assurances, garde-meuble, etc. Mais aussi une somme pour préparer ton retour, au cas où tu quittes ton travail par exemple. 

 

 

2. Le voyageur économe : entre 3 000 et 8 000 €

Optimise ton itinéraire

Tu l’auras compris, l’avion est le moyen de transport le plus coûteux. Si tu veux économiser un maximum, tu dois donc privilégier les autres moyens de transport autant que possible, que ce soit le train, des bus, de l’auto-stop, du bateau-stop, ou même du vélo voire de la marche si tu es d’humeur sportive. 

Plus important encore, si tu veux voyager pour un minimum et que tu n’as pas vraiment de préférence, essaye de privilégier les pays dans lesquels le coût de la vie est le moins cher ! Il s’agit en général des pays d’Europe de l’Est, de l’Asie du Sud-est, de l’Afrique subsaharienne, voire de l’Amérique du Sud.  

N’oublie pas non plus que plus tu prends ton temps dans un pays, moins tu payes de transports ! 

 

Pars à l’aventure !

Là où tu peux faire le plus d’économies après le transport, c’est avec l’hébergement ! Et qui dit moins de budget dit plus d’aventure ! Pour ne rien payer, tu peux opter pour le camping (quand c’est autorisé), ou pour le “couchsurfing”, qui consiste à dormir chez l’habitant. C’est sans doute le meilleur moyen de découvrir la culture locale ! Suivant les pays visités, tu peux aussi travailler pour te faire héberger, en Australie ou en Nouvelle-Zélande typiquement. Dernière astuce à avoir en tête : dormir dans un train ou un bus nocturne te permet de payer une nuit d’hébergement en moins ! 

Pour le reste, c’est surtout une question d’habitude : tu peux négocier le prix des transports locaux selon les pays, privilégier les activités gratuites comme les randonnées, manger local... 

 

Ne néglige pas certaines dépenses

Attention par contre à ne pas confondre l’aventure avec les dangers inutiles. Tu ne peux pas passer outre les vaccins ou même l’assurance voyage. Et ne te mets pas en danger d’une manière générale pour économiser de l’argent ! 

N’oublie pas non plus les dépenses en équipement si tu comptes dormir en plein air ou que tu voyages à vélo par exemple.  

 

 

3. Le voyageur confort : 20 000 € ou plus

Fais-toi plaisir sur l’itinéraire et les transports

Tu peux choisir les pays qui te font le plus envie !  

Si tu recherches un maximum de liberté et que tu comptes voyager principalement en avion, sache qu’il existe des billets tour du monde disponibles chez certaines compagnies aériennes ou dans des agences de voyage ! Ils peuvent te permettre de faire des économies, et parfois de ne pas avoir de trajet fixe, mais de choisir tes dates voire tes destinations au dernier moment !  

Pour information, certains pays coûtent bien plus chers que la moyenne : les Emirats Arabes Unis, la Suisse, ou la Norvège par exemple. Les îles peuvent aussi coûter relativement cher, ainsi que tous les territoires un peu plus reculés comme le Groenland, l’Islande ou la Sibérie. 

Plus original : tu peux aussi partir avec ton véhicule ou un véhicule loué, qu’il s’agisse d’une voiture, d’un van, voire d’une semi-remorque ou d’un bateau ! Certains véhicules peuvent même être embarqués dans des bateaux ou des avions pour les traversées maritimes. 

 

Ne laisse rien au hasard pour l'hébergement et la vie sur place

Il est parfois nécessaire de prendre des hébergements confortables, si tu voyages avec des enfants par exemple, ou si tu veux tout simplement te faire plaisir. Là encore, les prix peuvent vite s’envoler selon les hôtels ou maisons d’hôtes, et selon les pays. 

Prends aussi en compte les hautes et basses saisons touristiques ! Qui dit haute saison, dit prix plus élevés et plus de touristes.  

 

Prépare un budget pour les activités de tes rêves

Si tu veux profiter à fond de ton voyage, tu peux également prévoir un budget pour des activités plus ou moins coûteuses ! Faire du parapente au Népal t’en coûtera environ 300 euros par exemple, un vol au-dessus des lignes de Nasca au Pérou seulement 80 euros, monter au sommet de l’Empire State Building à New York environ 50 euros ... 

 

 

Prépare ton futur projet avec Mon Petit Placement

Alors, se payer un tour du monde, c’est toujours mission impossible ? Tout dépend de quel tour du monde on parle ! Pour t’aider à faire tes prévisions de budget, tu peux utiliser l’outil très complet mis en place par tourdumondiste.com. 

Une fois ton budget déterminé, il ne te reste plus qu’à savoir combien de temps il va te falloir pour le rassembler. S’il s’agit d’un projet que tu penses réaliser dans quelques années, alors il peut être pertinent de placer ce budget tour du monde pour obtenir un boost plus ou moins important selon ton horizon de placement (et donc de départ). Justement, Mon Petit Placement te propose de t’aider à dynamiser ton épargne, en fonction de ton profil et tes objectifs. Tu peux faire un tour sur notre simulateur de placement pour te faire une idée de ce que tu pourrais gagner.